Envisager la transition des protéines animales aux protéines végétales

Cycle de prospective et d'innovation

Les protéines, végétales et animales, se placent au cœur des enjeux mondiaux. Alors que les besoins de la consommation humaine sont en forte augmentation, de nouveaux champs d’application se multiplient, dans les matériaux notamment. En tant qu’acteur majeur du secteur, Avril – Sofiprotéol nous a sollicités pour explorer les opportunités de business models à créer pour développer les filières en Europe et en Afrique. EN effet, en Afrique Subsaharienne, la demande totale en protéines devrait croître de 40% d’ici à 2030, alors qu’en parallèle, en France, il n’y a que 3 % de végétariens, contre 5 % en moyenne en Europe et 10% aux Etats-Unis.

4 ambiances prospectives créées pour projeter les participants : la guerre des protéines, le monde aquatique, la société santé et bien-être, l’agriculture 7.0.

Se projeter en 2030 pour imaginer de nouveaux concepts

Afin d’imaginer les business models d’avenir sur les protéines en Afrique et en Europe, nous avons déployé une démarche prospective accélérée en partenariat avec le BIPE, qui a produit une étude sur la demande et l’offre de protéines à horizon 2030. Trois zones ont été étudiées en particulier : Europe, Afrique Sub-saharienne et Afrique du Nord & Moyen-Orient.

Sur la base des tendances observées, un atelier de créativité participatif de 2 jours a réuni 20 participants issus des différents départements et filiales d’Avril – Sofiprotéol. Immergés dans des ambiances prospectives, ils ont co-construit de nouvelles propositions de valeur autour des protéines végétales et les ont concrétisées sous forme de business models et chaînes de valeur innovants.

12 concepts détaillés en chaîne de valeur, Business Model Generation canevas, plan d’actions et scénario prospectif

A l’issue de ce travail mobilisant l’intelligence collective, les concepts générés ont été formalisés dans un cahier de concepts. Une projection dans des scénarii a été utilisée pour faciliter la prise de décision et le lancement des projets.

Un exemple :

PRODUCTEOL, ou comment développer des usines innovantes et compétitives proches des bassins de production et de taille adaptée, pour répondre à la demande des consommateurs.

« Imaginer les business models de demain pour créer durablement de la valeur dans les protéines végétales a été un projet riche de sens. »

Catherine Ronge, Présidente, weave air

Nous contacter

« Deux ans plus tard, on s’aperçoit que l’on est complètement dans les clous. C’est donc que la production de l’équipe weave.air était de qualité. »
Jean-François Rous, Directeur de l’Innovation, Avril