Enrichir le débat sur les usages et les impacts du papier et du numérique

Etude comparative et projective

« Pensez à l’environnement avant d’imprimer ce message », voilà l’une des campagnes de sensibilisation qui a le mieux fonctionné auprès du grand public. Or, désormais, l’amalgame est vite fait entre papier et déforestation, papier et déchets, au moment même où le numérique se présente comme une alternative par la dématérialisation. Aujourd’hui, l’engouement pour les outils digitaux est tel que le manque de recul risque de faire oublier les inconnues, qui restent encore nombreuses aujourd’hui. Que ce soit d’un point environnemental, social, sanitaire, cognitif, de nombreux doutes subsistent sur les présupposés avantages du digital et de la dématérialisation.

2% Part des datacenters dans la consommation énergétique mondiale

Prendre du recul sur un débat souvent vide de sens

La conviction que le papier est responsable de la déforestation et que son industrie est particulièrement polluante reste fortement ancrée dans l’imaginaire collectif. Au-delà du domaine environnemental, les préjugés sur le papier sont nombreux et touchent aussi bien la santé, que l’apprentissage, la sécurité et l’accessibilité. S’ajoutent à cela des zones d’ombre cette fois autour du média numérique, qui reflètent en fait une méconnaissance profonde de ses impacts et ses dérives au sein de la société.

Pourtant, les comparaisons directes et frontales entre ces deux media sont fréquentes. Face à ces constats, nous avons accompagné Ecofolio dans la réalisation d’un état des lieux non comparatif, factuel et neutre des connaissances sur les deux media en démultipliant les points de vue : enjeux environnementaux, sociaux-économiques, rôle dans l’apprentissage, impacts sociétaux et cognitifs…

 

4 lots de planches d'inspiration pour illustrer des scénarii de communication

La création d’un véritable prêt-à-penser riche d’enseignements a ainsi permis dans un deuxième temps d’établir des recommandations en termes de communication pour Ecofolio. Comment éviter tout débat stérile et vide de sens sur une supposée confrontation entre ces deux media quand tous deux sont indispensables dans nos quotidiens ?

4 scénarii de communication ont été présentés pour étayer un argumentaire contre le « tout-dématérialiser ». Chacun d’entre eux visait à prendre un parti pris et se matérialisait sous la forme de planches d’inspiration mêlant storytelling et visuels.

Exemple : « Révéler l’invisible » pour faire prendre conscience au grand public que la dématéralisation est un mythe puisqu’il s’agit en réalité d’une délocalisation des impacts, ainsi devenus invisibles.

« Cette étude a permis prendre du recul d’un point de vue professionnel mais aussi personnel sur nos usages du numérique, et de mettre en lumière de fausses bonnes idées. »

 

Adrien Beton, Manager, weave.air

Nous contacter

« weave.air est une équipe très dynamique et enthousiasmante qui permet de faciliter la communication en interne et de libérer la créativité. »

 

Seheno Ratsimbazafy, Chargée d’études environnementales