Inventer de manière collaborative de nouveaux objets à partir de matériaux recyclés

FESTIVAL D'OBSOLESCENCE REPROGRAMMEE

Incités à racheter plutôt qu’à réparer, nous abandonnons nos objets devenus obsolètes pour s’équiper du dernier modèle. Plus de la moitié des objets ne sont pas réparés et 40 % des appareils électroménagers sont remplacés alors qu’ils fonctionnent encore. Cette prise de conscience des industriels et des consommateurs amène l’émergence de nouveaux modèles économiques circulaires et centrés sur l’usage. En parallèle, l’Internet des Objets est un secteur d’avenir, et la technologie, toujours plus performante et innovante, se présente comme une opportunité. Make It Up s’inscrit dans ces dynamiques pour explorer le champ des alternatives et faire collaborer les différents acteurs autour de nouvelles formes de dispositifs.

3 jours de co-création et de prototypage rapide en équipes avec 12 coachs

Associer culture « maker » et design prospectif

Co-organisé par weave.air et ses partenaires, Make It Up est un dispositif collaboratif de R&D organisé autour de 4 phases : idéation, makeathon, exposition et perspectives. Des communautés de designers, ingénieurs, artistes et bricoleurs se sont réunies autour d’un objectif commun : inventer de manière collaborative de nouveaux types d’objets innovants et intelligents à partir de matériaux recyclés et de récupération. Les équipes ont rencontré des experts afin d’imprégner la démarche des grandes tendances et ont également échangé avec les utilisateurs/citoyens afin de recueillir leurs idées et besoins. Grâce à un esprit Do It Yourself et une démarche ouverte, les participants ont exploré les nouveaux usages à travers l’Internet des Objets.

6 prototypes fonctionnels nés de l’intelligence collective

Obsolescence programmée : logique qui consiste à réduire la durée de vie d’un objet pour augmenter son taux de remplacement et soutenir la consommation.

Moyens humains et matériels ont été mobilisés afin d’expérimenter la co-création et le design thinking au cœur du processus de créativité. Les prototypes fonctionnels ont été exposés au public à Saint-Ouen pour recueillir les avis et idées d’amélioration, avant d’être mis en perspective dans un Livre Blanc.

« Il faut opérer un changement d’imaginaire, une révolution culturelle qui suppose de nouvelles règles du jeu pour les acteurs économiques. »

 

Serge Latouche, économiste penseur de la décroissance et contributeur du Livre Blanc Make It Up Up

Nous contacter

 

 « Au Moyen -Âge, un individu rencontrait en moyenne 200 objets dans toute sa vie. Aujourd’hui, nous en voyons 20 000 chaque jour. »

 

Benoît Heilbrunn, professeur de marketing à ESCP Europe et contributeur du Livre Blanc Make It Up